« J’offre mes expériences dans l’espoir qu’avec foi, amour, persistance et persévérance, vous puissiez goûter et apprécier la douce saveur du yoga. » 1

B.K.S. Iyengar, jeuneLe maître de yoga B.K.S. (Bellur Krishnamachar Sundararaja) Iyengar est né à Bellur dans le sud de l’Inde le 14 décembre 1918. Pour des raisons de santé, il a commencé à pratiquer le yoga dès l’âge de 16 ans. Plus tard, son maître, ShrimanT. Krishnamacharia, l’a envoyé à Pune près de Bombay (Mumbai) afin d’y enseigner et d’y promouvoir le yoga. Il s’est donc installé à Pune, a fondé une famille et a ouvert en 1975 sa propre école qu’il a nommé « The Ramamani Iyengar Memorial Institute », à la mémoire de sa femme décédée deux ans auparavant.

B.K.S. Iyengar et Yehudi MenuhinSa rencontre avec Yehudi Menuhin en 1952 a été déterminante. Le grand violoniste est devenu son élève et l’a invité chez lui en Suisse puis à Londres. Il l’a fait connaître partout en Europe et aux États-Unis. Ce fut le début d’une longue suite de voyages et de séjours tant en Europe qu’aux États-Unis pour y enseigner et promouvoir le yoga en Occident.

B.K.S. Iyengar a consacré sa vie à l’étude et à la pratique intensive du yoga en se basant sur les principes énoncés dans les Yoga Sutras de Patanjali, principes qu’il a adaptés et renouvelés en fonction des besoins de notre époque afin de les rendre plus accessibles. Il a défini le yoga comme « un Art, une Science et une Philosophie ». Sans jamais s’arrêter, il a poursuivi sa quête pendant plus de 75 ans, en pratiquant et en expérimentant sur lui-même les effets du yoga sur le corps et l’esprit. Désirant partager ses connaissances, il les a transmises avec rigueur et intégrité à des disciples et professeurs provenant des quatre coins du globe. Il a aussi laissé un vaste et riche héritage à travers ses écrits (14 livres publiés), dont sa trilogie bien connue : Lumière sur le Yoga, Lumière sur le Pranayama et Lumière sur les Yoga Sutra de Patanjali. Cette trilogie est une source inestimable d’informations pour tous les adeptes du yoga et un outil indispensable pour la formation de celles et ceux qui enseignent la méthode Iyengar.

B.K.S. Iyengar, vrschikasanaB.K.S. Iyengar a aussi encouragé ses disciples provenant d’un peu partout dans le monde à créer des associations, à implanter un processus de certification et de formation continue pour les professeurs. Il a voulu ainsi promouvoir sa méthode, à la fois traditionnelle et moderne, assurer son authenticité ainsi que la qualité de son enseignement. Au Canada, nous avons notre propre association, créée en 1993.

B.K.S. Iyengar, agéB.K.S. Iyengar a joué un rôle déterminant dans l’introduction du yoga en Occident. En 2004, le magazine Times l’a inscrit parmi les 100 personnes les plus influentes du monde. Il a été un exemple remarquable pour tous ceux qui l’ont côtoyé de près ou de loin jusqu’à la fin de sa vie, le 20 août 2014. L’immense héritage qu’il nous a laissé fera qu’il continuera de vivre parmi nous à travers notre pratique.

« J’aimerais pratiquer le yoga jusqu’à mon dernier souffle, le servir humblement. Mon seul désir est de me prosterner devant Dieu et de rendre mon dernier soupir dans une posture de yoga. » 2

  1. Iyengar, B.K.S., La Voie de la Paix Intérieure, Paris, Les Éditions J’ai Lu, 2010, p. 12
  2. Iyengar, B.K.S., Sagesse et Pratique du Yoga, Paris, Le Courrier du livre, 2014, p. 61
 
 
 

Inscrivez-vous à notre infolettre




/